Sport

Vélo électrique : lequel acheter ? 5 vélos à tester

Vélo électrique lequel acheter 5 vélos à teste

Les vélos électriques ont le vent en poupe en France. De plus en plus courants dans les rues et campagnes, les vélos à assistance électrique (VAE) offrent de nombreuses possibilités aux utilisateurs. Ces derniers peuvent notamment parcourir plus de distances sans s’épuiser et franchir les montées plus aisément.

Néanmoins, le choix n’est pas toujours évident lors de l’achat au vu des multiples marques qui disposent toutes de nombreuses références. Heureusement, il existe des critères qui aident à faire un choix judicieux. Voici 5 vélos à tester lors de l’achat de votre vélo électrique.

A voir aussi : Est-il conseillé de faire du sport tous les jours ?

Zoom sur les critères à considérer dans le choix d’un vélo

Avant de présenter quelques vélos de références à tester, il est important de faire le point sur les critères à considérer lors de l’achat de votre vélo électrique. Quel que soit le fabricant choisi, les critères essentiels doivent guider votre choix. Considérez prioritairement la batterie. Caractérisée par sa capacité, elle joue un rôle essentiel dans le fonctionnement d’un vélo électrique. Plus sa capacité est grande, plus l’autonomie sera élevée.

Le moteur et le mode d’assistance sont aussi des points à vérifier. Les modèles avec un moteur dans le pédalier offrent une assistance progressive tandis que ceux avec un moteur dans la roue arrière proposent une assistance centrale. Vérifiez en outre la qualité du système de freinage, le poids du vélo ainsi que sa console. Pour finir, testez impérativement les vélos avant de faire votre choix.

A lire également : Quels sont les avantages du vélo ?

Winora Sinus 9 : un vélo électrique urbain qui allie confort et ergonomie

Depuis des siècles, le fabricant allemand Winora séduit par sa gamme de vélos musculaires et à assistance électrique. Parmi ces derniers, on retrouve le Sinus 9. Caractérisé par un Bosch Performance Line de 65 Nm, une batterie de 625 Wh et un moteur polyvalent, ce vélo électrique urbain est très bien équipé. Côté confort, la marque a également assuré. Le moteur du vélo combine les deux modes d’assistances.

Le Sinus 9 possède une autonomie impeccable. Le seul bémol avec ce modèle est sa transmission assez légère. L’autre limite qui attire l’attention se trouve au niveau des finitions. L’emplacement du porte-bidon est remplacé par une batterie supplémentaire. Par ailleurs, le Sinus 9 est un VAE urbain facile à utiliser. Il est accessible à partir de 3 399 euros. Lors de l’achat de votre vélo électrique, n’hésitez pas à tester ce modèle de la marque qui pourrait conquérir votre cœur.

électrique lequel acheter 5 vélos à teste

iWeech : un vélo urbain pratique et compact

Mis sur le marché par la start-up marseillaise Bellatrix, iWeech est une référence parmi les vélos urbains. Grâce à son format compact et son autonomie largement suffisante pour faire ses déplacements en ville, iWeech est très simple d’utilisation. Il est accessible à partir de 3 539,90 euros. Le vélo utilise une transmission à courroie, une batterie amovible de 497 Wh pour une autonomie de 90 km et des freins à disque hydrauliques.

Ce qui chagrine un peu avec ce modèle est sa béquille latérale qui peut toucher le talon si vous possédez un grand pied. Toutefois, vous avez la possibilité d’opter pour un modèle avec une béquille centrale. L’iWeech ne dispose pas non plus d’antivol ni de tige de selle suspendue.

Moustache Bikes Samedi 28.1 : un VTC électrique polyvalent au meilleur rapport qualité-prix

Si vous recherchez un VAE au meilleur prix, vous devez peut-être tester le Samedi 28.1. Connue pour ses vélos onéreux, la marque française Moustache n’a pas hésité à proposer un modèle plus abordable à son public. Accessible au prix de 2 199 euros, le Samedi 28.1 offre toutes les sensations d’un VAE haut de gamme.

Avec sa qualité de freinage, son moteur central Bosch Active Line 250W, une assistance polyvalente de 40 à 250 % et son accompagnement jusqu’à 25 km/h, le Samedi 28.1 a tout pour vous séduire. Le seul point négatif est la lenteur du chargement de la batterie même quand vous utilisez le chargeur compact. Heureusement, même si la marque a dû baisser un peu du côté de la batterie (400 Wh), le modèle tout chemin ne manque pas de procurer un plaisir de rouler.

Haibike Trekking 6 High : un vélo électrique idéal pour explorer de nouveaux territoires

Le Trekking 6 High est un vélo électrique polyvalent et tout chemin. Fabriqué par la marque allemande Haibike, le Trekking 6 High est conçu avec des équipements fiables. Avec son moteur Yamaha, sa batterie de 500 Wh et un dérailleur Shimano Deore, le Trekking 6 High s’inscrit dans la gamme des vélos de randonnée.

Sa finition est exemplaire. Accessible au prix 2 999 euros, il procure une bonne stabilité sur tous les chemins. Toutefois, pour un vélo tout chemin, le Trekking 6 High est plus confortable dans les grands espaces.

Canyon Roadlite:On AL 9.0 : une motorisation légère de qualité supérieure

Le Roadlite:On AL 9.0 de la marque Canyon est un vélo électrique essentiellement équipé pour affronter la ville. Très léger, le Roadlite:On AL 9.0 est équipé d’un moteur Fazua Evation 1.0 et une batterie de 252 Wh pour une autonomie de 55 km. Il coûte environ 3 700 euros chez la marque.

Cette motorisation de haute qualité offre un immense plaisir de conduite. Les seuls points négatifs concernent son équipement limité et le déplacement de la batterie pour le démarrage du moteur.