Fitness

Est-ce que le rameur muscle ?

Pratiquer des exercices physiques de qualité requiert la plupart du temps, un matériel sportif spécifique et adéquat. De ce fait, bon nombre d’appareils sont conçus pour satisfaire au mieux les attentes sportives. L’un de ces matériels est le rameur, utilisé pour faire des exercices de cardio. Cependant, les utilisateurs de cet appareil se posent souvent l’interrogation de savoir, s’il ne musclerait pas aussi le corps. Est-ce que le rameur muscle ? Trouvez réponse ici.

Muscle le haut du corps : abdominaux, bras, épaules, dos

Le rameur est un matériel sportif connu, qui se représente sous la forme d’un kayak. Sa conception est telle, qu’elle permet des mouvements semblables à ceux des rames d’un canot. C’est un outil de cardio, doté d’une résistance de travail à divers niveaux. En plus de ces caractéristiques, le rameur constitue un puissant matériel de musculation, et ceci pour tout le haut du corps humain.

Lire également : Quelle est la bonne position sur un rameur ?

En effet, la résistance du rameur lors de son usage est la force de musculation. À chaque étirement, l’utilisateur du rameur fait appel à des parties clés du haut de son corps. Il s’agit entre autres : des abdominaux, des biceps et triceps (bras), des épaules (deltoïdes et trapèzes) et du dos (rhomboïdes, lombaires, grands dorsaux). La sollicitation de ces muscles par le rameur est le produit même de la musculation, car chacun d’eux gagne en force et en volume.

Muscle le bas du corps : fessier, cuisses, jambes

Le rameur dispose d’un siège amovible, permettant à son utilisateur de se glisser le long d’un support, au cours de l’exercice d’étirement. À ce siège sont associées deux prises de pieds (ou pédales) pour faciliter les va-et-vient de l’exercice. C’est là donc que prend forme la musculation des parties inférieures du corps : jambes, cuisses et fesses. Chacune d’elles intervient spécifiquement dans l’exercice, et se muscle par la même.

Lire également : Quels sont les meilleurs exercices de fitness ?

Au cours de l’activité (avec les glissades sur la barre du rameur), les muscles inférieurs de l’organisme sont sollicités chez les utilisateurs. Les quadriceps se contractent et relâchent en permanence, parce que supportent tout le corps durant l’exercice. Les jambiers antérieurs et mollets répondent aux mêmes exercices, lors de la flexion des genoux. Quant au fessier, celui-ci répond aussi par des mouvements de contraction, à travers son rattachement aux ischio-jambiers. De cette manière, tous les muscles importants de l’inférieur du corps, entrent en exercice et se musclent inconsciemment.

De toute évidence, le rameur muscle le corps humain en entier. D’origine, il sert aux exercices de cardio. Mais, par sa configuration, il sollicite et met en travail toutes les parties musculaires de l’organisme de son utilisateur.