Fitness

Quelle est la bonne position sur un rameur ?

Les exercices de fitness sont de plus en plus pratiqués par les sportifs pour maintenir leur corps en bonne santé. Ainsi, la majorité de ceux-ci font des courses à pied. Cependant, peu de personnes parmi eux osent utiliser un rameur. Cet article expose les bonnes positions à adopter sur cette machine.

Les différentes positions à adopter sur un rameur

Lorsque vous adoptez les meilleures postures sur un rameur, vous ne serez pas exposé à une tension excessive capable d’endommager vos articulations. Techniquement, le rameur peut être vu comme un exercice compliqué. Mais le plus important est d’appliquer correctement les mouvements. Pour ce faire, certaines étapes sont nécessaires pour réussir son exercice sur un rameur.

A lire aussi : Ceinture de force en musculation : utilité et conseils pour l'entraînement

En outre, l’ensemble des positions utilisées sur un rameur désigne un coup de rame. En effet, pour réaliser un coup de rame, vous devez effectuer deux phases d’exercices. Il s’agit de la propulsion et du retour. De même, vous devez appliquer deux positions, à savoir l’attaque et la fin du coup. Pour réussir ces mouvements, il est recommandé au sportif de commencer l’activité à partir de la position d’attaque. Ensuite, il doit effectuer la propulsion afin de se positionner en fin du coup. Une fois sur cette position, il doit enchainer avec la phase de retour pour retourner en position d’attaque et le cycle recommence.

Les mouvements à adopter pour réussir les positions sur le rameur

Pour commencer l’exercice, vous devez maintenir votre corps en position sur le repose-pied. Pour cela, il faut attacher les pieds avec des sangles à la base des orteils. Ensuite, votre main doit agripper la poignée de manières détendues en étant écartées de la largeur des épaules. Après cette étape, vous pouvez enclencher les exercices. Ainsi, à la position de départ il faut réaliser l’attaque. À ce niveau, le sportif doit se pencher légèrement en avant, pour faire un angle de 85°. Ensuite, il doit maintenir ses bras et son dos dans une posture droite tout en gardant ses genoux fléchis.

A lire en complément : Est-ce que le rameur muscle ?

Pour réussir la phase de propulsion, le sportif doit prendre appui sur le repose-pied afin de pousser sur ses jambes pour qu’elles soient tendues. Par la suite, il doit se pencher en arrière en ramenant ses bras vers la poitrine. Avant de faire ce mouvement, il doit au préalable maintenir son dos dans un angle droit tout en contractant le buste.

Pour la position de fin du coup, les jambes de l’athlète doivent être tendues. Il doit ensuite incliner vers l’arrière sa poitrine et son buste. De même, ses coudes doivent être fléchis et maintenus derrière son dos. Toujours sur la même position, la poignée de l’athlète doit être à la hauteur de son sternum. Pour finir, il doit resserrer ses omoplates entre elles et garder son dos droit.

Après avoir réussi la position de fin de coup, vous devez démarrer à la phase retour. À ce niveau, le sportif recommence les mêmes mouvements utilisés pour la propulsion, mais dans le sens inverse. Ainsi, l’athlète doit tendre ses bras vers l’avant tout en les gardant bien droits. Ensuite, il doit incliner  son corps légèrement vers l’avant et afin de replier ses jambes pour revenir en position d’attaque.

Les erreurs à éviter lors de l’utilisation d’un rameur pour une bonne position

Même en ayant compris les mouvements à adopter pour réussir une bonne position sur un rameur, il faut faire en sorte d’utiliser vos jambes puissantes pour pousser contre la résistance exercée par la machine plutôt que de simplement solliciter vos bras.

Il y a aussi la tendance chez certains sportifs débutants (on ne va pas dire novices car tout semble facile) qui ont tendance à relever leur torse plus qu’il ne faut durant la phase finale du coup. Cette erreur peut augmenter considérablement votre risque potentiel de blessure, en particulier des douleurs dorsales. Pensez à maintenir votre dos droit et la position qui convient pour réduire les risques.

Il y a l’erreur de permettre à vos genoux de se déplacer vers l’extérieur pendant la phase d’attaque. Cette erreur peut entraîner une pression excessive sur les ligaments du genou et causer des douleurs chroniques. Pour éviter cela, gardez vos genoux fléchis et concentrez-vous sur le mouvement effectué par vos jambes tout en maintenant leur écartement respectif pour ne pas trop les écarter ou les resserrer.

Réussir une bonne position sur un rameur nécessite non seulement d’avoir la connaissance technique adéquate, mais aussi d’éviter les erreurs courantes lors de son utilisation. Gardez cette liste en tête lors de votre prochain entraînement pour obtenir de meilleurs résultats avec moins d’accidents ou d’incidents indésirables durant votre session sportive.

Les bénéfices d’une bonne position sur un rameur pour la santé et la performance sportive

Maintenant que vous avez une bonne compréhension des mouvements à adopter pour réussir la position sur un rameur, pensez à bien comprendre les avantages d’une telle pratique. Effectivement, au-delà de l’amélioration de vos performances sportives, il y a aussi plusieurs bienfaits pour votre santé.

L’un des principaux avantages réside dans le renforcement musculaire. Les rameurs sollicitent divers groupes musculaires comme les épaules, les bras et surtout les jambes qui sont très sollicitées durant l’exercice. L’ensemble du corps est donc renforcé en peu de temps grâce au travail fourni par cette machine.

La pratique régulière du rameur peut aussi influencer positivement votre système cardiovasculaire. Cette activité stimule le cœur et augmente ainsi sa capacité à pomper davantage de sang dans tout le corps. Cela améliore aussi la circulation sanguine générale et favorise ainsi la gestion du stress et la réduction des risques liés aux maladies cardiaques.

Un autre avantage considérable est celui relatif à l’amélioration de la posture corporelle. Le travail effectué par cet équipement permet effectivement d’étirer certains muscles clés impliqués dans une bonne posture, tels que les muscles abdominaux. Une meilleure posture entraîne moins de douleurs dorsales ou cervicales après l’effort physique.

Pratiquer régulièrement sur un rameur contribue aussi au développement personnel en termes d’endurance mentale et physique. Effectivement, le rameur est une activité qui demande beaucoup de concentration et d’effort constant. Avec la pratique régulière, vous améliorez votre capacité à gérer la douleur causée par l’effort physique pour lutter contre les coups durs de la vie au quotidien.

Utiliser un rameur correctement ne bénéficie pas seulement à votre performance sportive mais aussi à votre santé en général. Prenez donc soin de votre corps en suivant ces conseils judicieux lors de vos séances sportives sur cette machine exceptionnelle !