Sport

Course Effrénée

green and yellow car on road

Les passionnés de bolides se livrent souvent à des courses effrénées sur la route. C’est une pratique très dangereuse qui parfois finit d’une manière tragique. Toutefois, cette pratique reste illégal dans la plupart des pays. Voici tout ce que vous pouvez savoir sur les courses effrénées.

La folie des bolides nippons

Les marques de voitures japonaises ont révolutionné les bolides au début des années 90. Plusieurs voitures de sport nippon ont eu à séduire les amoureux de bolides. C’est le cas de Mazda MX-5 Miata, Nissan 240SX, Mitsubishi Eclipse. Aujourd’hui, le japon maintien toujours la danse avec de nouveaux joyaux très performants et très design. Parlant de bolides nippon, Nissan GT-R se positionne en première place grâce à ses performances impressionnantes. Il dispose d’un moteur turbo V6 de 3,8 litres associé à une transmission automatique à 06 vitesses. Considéré comme l’une des voitures les plus rapide au monde, en 2.9 secondes, il peut accélérer de 0 à 100 km/h.

A découvrir également : L'échelle de borg : une échelle pour mesurer l'effort physique

Acura NSX est aussi connu pour ses folies sur la route. Ceci est dû à ses performances assez poussées. Alliant vitesse et élégance, Acura NSX est doté d’une puissance de 573 chevaux. Il peut accélérer de 0 à 100 km/h en 3,6 secondes. En 2022, le fabricant a créé une seconde génération qui est dotée d’une puissance de 600 chevaux.

La Toyota 86/SUBARU BRZ est aussi une bête de la piste. Avec sa motorisation couvrant 205 chevaux, le moteur dispose de 4 cylindres de 2,0 litres associé à une transmission manuelle à 06 vitesses.

A découvrir également : Les 5 sports les plus populaires à travers le monde

La course de l’extrême dans les rues de Tokyo

Dans les rues de Tokyo, la course de manière démesurée est la tradition des conducteurs de voitures de course. Malgré l’illégalité de cette pratique, les pratiquants la trouvent excitante et passionnante. Les voitures utilisées sont pour la plupart du temps des véhicules à traction.

Ces courses sont ancrées dans la tradition au Japon, car considérées comme des compétitions. Des gagnants sont même désignés à la fin de chaque course. Cette pratique est souvent cause d’accident de circulation et on y dénombre plusieurs cas de morts. Cela entraine des confiscations de voitures et des arrestations.

Malgré les nombreuses répressions, les courses ne sont pas prêtes de s’arrêter. Elles durent depuis plusieurs décennies.

La vitesse à tout prix : un danger constant

En France, la vitesse est le premier facteur de mortalité sur les routes. Elle entraine la fatigue excessive et le stress du conducteur. Lorsque vous conduisez vite, vous êtes amené à analyser un grand nombre d’informations en un peu de temps. Il s’en suit une perte de vigilance qui finit par un accident grave. Plus la vitesse est élevée, plus le choc est brutal au cours d’un accident. Les conséquences d’un choc brutal sont :

  • blésions graves des organes avec hémorragie interne ;
  • traumatisme des vertèbres cervicales ;
  • décès.

Pour mieux comprendre l’impact que peut avoir la vitesse lors d’un accident de circulation, voici ce qu’il faut savoir. Un choc à 50 km/h vaut une chute libre d’un édifice de 3 étages. Lorsque le choc est à 75 km/h, cela renvoie à une chute libre d’un édifice de 7 étages. S’il est à 100 km/h, il équivaut à une dégringolade de 12 étages.